Les chirurgie esthétique du visage ont augmenté de 6% en 2019, selon une étude américaine

L’Académie Américaine de la plastie faciale et de la chirurgie reconstructrice, la plus grande association de chirurgiens plasticiens du visage au monde, a publié le 11 février 2020, les derniers chiffres de son enquête annuelle pour l’année 2019.

Publiée chaque année, cette étude présente les principales tendances de la chirurgie esthétique du visage, révélant les procédures les plus populaires et les influences de l’industrie en 2019.

chirurgie esthetique visage 2019

Une croissance considérable sur les demandes de chirurgies esthétiques du visage

Selon l’enquête, les interventions dans le domaine de la chirurgie plastique du visage ont augmenté de 6 % l’année dernière par rapport à 2018. Cette augmentation est expliquée par l’amélioration du pouvoir d’achat millénaire et aussi par la demande croissante de procédures non chirurgicales (ont augmenté de 13 % par rapport à 2018).

En fait, 85 % du nombre total d’interventions réalisées par les membres de l’Académie Américaine de la plastie faciale et de la chirurgie reconstructrice se composent désormais d’interventions non chirurgicales peu invasives, les traitements de la peau (+ 39 %), les produits de comblement (+ 13 %) et les neurotoxines/botoxines (+ 12 %) étant en tête de liste.

La catégorie de la médecine esthétique qui concerne les injections de toxine botulique a connu la plus forte croissance de toutes les procédures avec un bond de 50 % par rapport à 2013.

Parmi les chirurgies esthétiques les plus courantes pratiquées en 2019, on trouve surtout :  la rhinoplastie (chirurgie esthétique du nez), le lifting du visage (y compris le lifting partiel) et la blépharoplastie (chirurgie esthétique des paupières). En effet, le nombre de liftings effectués en 2019 a augmenté de 3 % l’année dernière, tandis que le nombre de liftings du front a augmenté de 6 % en 2019 (de 13 % en 2018 à 19 % en 2019).

Les selfies augmentent de 15 %

La conscience de soi continue d’influencer le comportement des consommateurs à un rythme de plus en plus rapide. En 2019, 72 % des plasticiens travaillant dans l’académie américaine de la chirurgie faciale, ont déclaré avoir vu des patients qui cherchaient à se faire faire des soins esthétiques pour améliorer leur apparence, soit une augmentation de 15 % par rapport à 2018 !

Trouvez un bon chirurgien plasticien du visage !

Selon l’étude, la principale préoccupation d’un patient qui décide de subir une chirurgie plastique faciale en 2019 est de trouver le bon médecin (33 %) pour effectuer une intervention. Un résultat naturel est également primordial. Selon 29 % des chirurgiens plastiques, « l’aspect non naturel » est une autre préoccupation majeure pour les patients qui envisagent des améliorations esthétiques.

L’Académie Américaine de la plastie faciale et la chirurgie reconstructrice conseille aux patients de faire des recherches avant de programmer une intervention. « Trouver le bon médecin pour effectuer une procédure devrait être la première priorité d’un patient », déclare Steve Jurich, PDG et vice-président exécutif de l’association.

« Les patients d’aujourd’hui sont très instruits et la recherche est primordiale. Assurez-vous que le médecin est qualifié, expérimenté et certifié par le conseil d’administration pour l’intervention que vous envisagez. Si vous souhaitez une intervention chirurgicale sur le visage, l’association vous recommande toujours de choisir un chirurgien ayant reçu une formation spécifique pour les interventions sur le visage, la tête et le cou ».

Please follow and like us: