Changez, bougez

Un sondage réalisé par Harris Interactive pour le magazine Top Santé auprès d’un échantillon de 1.000 femmes représentatives de la population féminine française de 15 ans et plus a montré que 87 % d’entre elles souhaiteraient changer quelque chose en elles, si elles le pouvaient, que 45 % envisagent de recourir à la chirurgie ou à la médecine esthétique, mais que seulement 6 % ont franchi le pas avec la chirurgie esthétique et 4 % avec la médecine esthétique.

logo top sante

Voilà des chiffres qui expriment la réticence des Françaises concernant le relooking et ce, pour diverses raisons.

La première est la crainte d’une intervention ratée, puis vient le coût de cette intervention et, enfin, le temps d’attente, exagérément long, pour ladite intervention.

Il existe, pourtant, une alternative que nombre de ces femmes n’envisagent guère, soit parce qu’elles n’en ont pas connaissance, soit par méfiance face à l’inconnu.

Cette alternative est la chirurgie et la médecine esthétique au-delà des frontières de l’Hexagone, il suffit de traverser la Méditerranée et de se rendre en Tunisie. Contrairement aux craintes de toutes, ce pays abrite des compétences dans tous les secteurs de la médecine et la chirurgie esthétique, autant que la médecine esthétique, n’est pas en reste. Les spécialistes y ont reçu une formation de haut niveau, qu’ils sont tous allés parfaire en France ou aux Etats-Unis, et sont affiliés à l’Ordre National des médecins.

Vouloir tous les citer serait trop long mais, pour n’en évoquer que quelques-uns, le Dr Sami Mezhoud est une référence dans le domaine de la chirurgie esthétique puisqu’il compte plusieurs interventions d’augmentation mammaire par injection de graisse pour par pose des implants mammaires ou de liposuccion ou encore d’abdominoplastie, toutes réalisées sur des patientes venues d’Europe et rentrées satisfaites chez elles.

Si la médecine et la chirurgie esthétique en Tunisie connaissent un tel engouement de la part des patients occidentaux, cela s’explique, non seulement, par les nombreuses compétences dont regorge ce pays mais aussi par les coûts jusqu’à deux fois moins chers que dans leurs pays d’origine, ceci étant justifié par un coût de la vie nettement moins élevé qu’en Occident, avec des temps d’attente très courts, compte tenu des 15 jours de délai de réflexion obligatoire imposé par la législation internationale en la matière.

Par ailleurs, recourir à des soins de chirurgie esthétique en Tunisie est d’autant plus aisé et sûr que, généralement, la démarche est encadrée par une agence spécialisée qui apporte prise en charge totale du séjour esthétique et garanties autour de l’intervention, suites opératoires inclues, au sein de cliniques accréditées par le Ministère de la Santé, équipées et conçues pour ce type d’intervention.